Comment choisir le meilleur tapis de yoga ?

tapis-de-yoga

Le yoga voire la gym sont à la mode, il l’était déjà et le temps passé en confinement a incité encore plus de personnes à s’y mettre. Mais pour une bonne pratique, il faut choisir le meilleur tapis de Yoga afin d’en tirer tous les bénéfices. Je vous explique comment faire !

Qu’est-ce que le Yoga ?

Le yoga est une discipline spirituelle et corporelle, provenant d’un système philosophique d’origine brahmanique. Il a pour but de libérer l’esprit des contraintes de la chair et ceci passe par la maîtrise :

  • de ses mouvements,
  • de son souffle,
  • son rythme respiratoire.

Les personnes pratiquant le yoga sont connues sous le vocable de yogi.

Le yoga est pratiqué sur des tapis qui joue également un certains rôle dans l’atteinte de la finalité des exercices de la discipline. Il importe donc de s’être équipée d’un bon tapis de yoga.

Votre pratique du Yoga dicte vos besoins pour le tapis

tapis-de-yogaLe style de yoga que vous pratiquez le plus souvent vous aidera à déterminer ce dont vous avez besoin dans un tapis. Les différents types de cours de yoga se développent et se spécialisent, tout comme les tapis. Si vous choisissez un tapis qui convient à votre pratique et à votre morphologie, vous serez plus à l’aise.

  • Si vous êtes novice en matière de yoga ou si vous préférez une pratique plus calme et plus douce, vous n’avez pas besoin de faire le plein avec un tapis de yoga bien cher, mais vous voudrez quelque chose qui offre une bonne traction, un bon confort et de la stabilité.
  • Si vous pratiquez l’Ashtanga, le Vinyasa ou le Hot Yoga, vous devrez alors investir dans un tapis qui absorbera votre sueur et fournira une traction super forte. Vous pouvez également envisager d’ajouter une serviette de yoga texturée sur votre tapis..Les cours Vinyasa sont plus rigoureux qu’un cours pour débutant. Généralement, avec de multiples salutations au soleil et vinyasas, vous êtes constamment en mouvement sur le tapis. Ce style fonctionne mieux avec un tapis de yoga qui a une grande traction, car la pose que vous tiendrez le plus souvent est celle du chien face vers le bas, qui vous demande de pousser dans des directions opposées avec vos mains et vos pieds. Si votre tapis est glissant, vous devrez constamment réajuster vos mains, ce qui n’est certainement pas idéal. Vos mains risquent également de glisser et vous pourriez vous blesser. Comme vous allez travailler dur, votre température interne va également s’échauffer et vous faire transpirer les paumes, ce qui risque de vous empêcher de bien tirer sur le tapis ; nous vous recommandons de chercher un tapis qui offre une bonne adhérence sur sol sec et humide.
  • Si vous pratiquez le Hatha yoga ou le Yin yoga, vous pouvez utiliser un tapis plus standard – il n’est pas nécessaire qu’il soit de la meilleure qualité. Vous n’êtes pas nécessairement en sueur avec ces styles de yoga, donc la traction que procure un tapis moyen sera tout à fait correcte. Les cours de restauration ou Yin n’impliquent pas l’engagement actif de vos muscles. Ils utilisent plutôt la force de gravité et le temps pour provoquer des relâchements profonds dans vos muscles et votre fascia. Ces cours se déroulent principalement en position assise ou même couchée sur le sol – c’est ce qu’on appelle affectueusement le “nap yoga”. Pour ce type de pratique, vous choisirez un tapis de yoga  confortable d’au moins 5 mm d’épaisseur.

La matière de votre tapis de Yoga

La matière du tapis de yoga est devenue le critère d’achat principal surtout pour les personne qui comme moi font attention à l’environnement. Les tapis de yoga peuvent être séparés en deux groupes, ceux faits à base de produits naturels donc en matière non toxique et ceux faits en produits chimiques dérivés du pétrole comme le PVC. Passage en revue de vos choix possibles :

Les matières habituelles des tapis de Yoga (non-écologiques)

  • Le PVC : Le type de matériau le plus courant utilisé dans les tapis de yoga est le PVC. C’est un produit hydrocarboné, c’est-à-dire du plastique, et lorsqu’il est transformé en tapis de yoga, la production implique généralement l’ajout de phtalates pour garder le plastique malléable et souple. Le PVC est un cancérigène connu et est impossible à recycler car il contient trop de toxines. Les phtalates sont des perturbateurs endocriniens et ont été interdits dans les jouets pour enfants. Les phtalates “dégagent des gaz” à partir des matériaux dans lesquels ils se trouvent, en particulier lorsqu’ils sont chauffés et peuvent être inhalés sous forme de particules de poussière ou absorbés par la peau. Ce n’est pas le genre de matériaux sur lesquels on veut s’allonger et transpirer. Notez que pour les personnes allergiques au latex, un tapis en PVC peut être leur meilleure option en raison de la présence de latex naturel que l’on trouve dans les tapis en caoutchouc.
  • Élastomère thermoplastique ou TPE : Les TPE sont des matériaux qui ont des propriétés à la fois “plastiques” et “élastiques”. Il s’agit de composés de polyester, de polyuréthane ou de polystyrène qui peuvent être moulés par injection, et qui sont présents dans une large gamme de produits, des chenilles de motoneige aux cathéters médicaux. Les tapis en TPE peuvent être entièrement recyclés et transformés en nouveaux tapis ou en tongs si vous savez où envoyer votre ancien tapis.

Matières naturelles pour les tapis de Yoga

  • Caoutchouc : Les tapis en caoutchouc naturel sont une excellente alternative au PVC. Ces tapis proviennent du caoutchouc récolté sur l’hévéa du Pará (Hevea brasiliensis). De fines tranches sont coupées dans l’écorce de l’arbre, ce qui donne un latex laiteux qui s’écoule et qui est recueilli dans des seaux. Ce liquide est ensuite raffiné pour donner le caoutchouc. Bien que certains tapis en caoutchouc soient commercialisés comme étant exempts de latex à 99 %, cela peut ne pas suffire pour une personne sensible au latex, et elle devrait éviter les tapis en caoutchouc. Le caoutchouc est une ressource renouvelable, car un hévéa peut être “récolté” pendant une période pouvant aller jusqu’à 30 ans. Cependant, lorsque la forêt tropicale vierge est abattue pour faire place à une monoculture d’hévéas, cela a des effets profonds sur l’écosystème.
  • Tapis en liège : Les tapis de liège sont récents. Ils constituent une option exceptionnelle et durable dans laquelle le liège est un agent autonettoyant, ce qui garantit la facilité d’entretien de votre nouvel achat. Gros avantage, le liège ne sera pas imprégné d’odeur de transportation même si vous suez beaucoup. Le liège est un matériau biodégradable et il est facile de s’en débarrasser le moment venu. Le tapis de yoga en liège constitue un excellent choix !
  • Tapis en coton : Le coton est une ressource biodégradable et renouvelable, et la variété biologique ne contient aucun produit chimique nocif et ne contribue pas beaucoup à la pollution de l’eau. Cependant, le coton, et en particulier le coton conventionnel, a un impact sur l’environnement. Par exemple, l’utilisation d’une grande quantité d’eau, la pollution de l’eau par les insecticides et les défoliants, et l’utilisation de terres qui pourraient autrement servir à la production d’aliments. De plus, le processus de teinture implique une forte utilisation d’eau, et même les “teintures naturelles” utilisent des mordants toxiques. Au niveau usages, les tapis en coton n’offrent pas les mêmes avantages que les tapis collants, tels que la traction et le confort, et ne sont pas susceptibles de les remplacer de sitôt.

L’épaisseur du tapis de Yoga

Un tapis de yoga standard a généralement une épaisseur de 3 à 3,5 mm, et cela fonctionne pour la plupart des gens.
Cependant, si vous êtes mince et osseux, le tapis de 3 à 3,5 mm peut être trop fin pour vous. Dans certaines positions, les os de vos hanches peuvent vous faire mal lorsqu’ils s’enfoncent dans le sol. Dans ce cas, vous aurez besoin d’un tapis plus épais, comme celui de 6mm.

Les conseils sont similaires si vous avez des articulations sensibles. Vous savez, lorsque vous êtes dans certaines poses et que vous faites de votre mieux pour vous concentrer sur la respiration, mais que la pression exercée sur vos chevilles, vos genoux ou vos coudes est insupportable. Procurez-vous le tapis de 6mm. Il est plus épais, ce qui permet de mieux soutenir vos articulations.

N’oubliez pas, cependant, qu’un tapis plus épais vous empêchera de trouver l’équilibre dans des postures debout, comme la pose de l’arbre. De plus, le coussin supplémentaire rendra le tapis plus volumineux et plus difficile à transporter. Donc, si vous n’avez pas de problèmes d’articulations et que vous vous sentez suffisamment à l’aise sur un tapis de yoga standard, il n’est pas nécessaire de l’épaissir.

La texture

En quoi la texture peut revêtir de l’importance ?

La texture du tapis de yoga permet d’évaluer son niveau de traction. Comme le caractère antidérapant,  la texture du tapis de yoga influence votre stabilité sur le tapis au cours des exercices et impacte votre glissement. Le tapis de yoga assure une barrière physique à la glisse, tandis que le caractère collant du tapis se base sur la succion.

La texture du tapis de yoga peut être due à procédé artificiel ; c’est le cas d’un motif alvéolé et surélevées, par exemple. Un tapis avec des motifs texturés offre naturellement une bonne adhérence et est donc moins glissant ou plus anti dérapant. Vous pouvez opter pour un tapis de yoga en coton ou en jute, mais il existe aussi des tapis en caoutchouc qui ont une texture agréable. Ces tapis sont parfaits pour les types de yoga plus doux.

En outre, on peut également avoir des modèles de tapis de yoga dont la texture est dictée par les matériaux utilisés pour sa conception.

L’adhérence

Les tapis de yoga en PVC ont le mérite d’avoir le taux d’adhérence le plus élevé. Ils laissent de la fluidité dans l’accomplissement des mouvements au cours des exercices. Quand vous disposez d’un tapis en caoutchouc, vous aurez du mal à ramener votre jambe sans être freiné dans votre élan, si par hasard vous êtes en contact avec le tapis.

Où allez-vous pratiquer le Yoga ?

L’endroit où vous pratiquez le yoga est important. Si vous pratiquez le yoga à la maison, vous n’avez pas à vous soucier de transporter un tapis plus lourd.

Il est très compliqué de trouver un tapis de Yoga qui soit à la fois portable, ou confortable et stable. Les tapis plus lourds sont plus stables et généralement plus épais et donc plus confortables. Les tapis plus légers sont plus faciles à transporter.

La pratique sur un tapis de yoga stable est importante du point de vue de la sécurité. Le tapis ne doit pas se déplacer sous nous en essayant de nous mettre en position debout. Des tapis confortables vous offrent non seulement un excellent soutien pendant le Savasana, mais ils protègent également vos articulations et vos os pendant de nombreuses autres poses.

Vous devrez également tenir compte du poids de votre tapis si vous pratiquez le yoga à chaud et que vous apportez une serviette, une serviette de douche, des vêtements de rechange et des articles de toilette à votre studio.

L’esthétique du tapis de yoga

Si il peut être agréable à regarder en plus d’avoir les qualités essentielles à votre pratique du yoga, c’est un plus. Il y a tellement d’options de tapis de yoga que vous pouvez facilement trouver votre couleur : bleu, rose, violet ou vert ou impression préférée.

Dès que vous déroulerez le tapis et que vous vous y mettrez debout, vous serez dans un état d’esprit différent et plus concentré. C’est pourquoi le choix du tapis doit vous plaire !

Conclusion

En somme, le choix d’un tapis de yoga est une action qui doit être mue par certains critères bien précis, qu’il faut bien connaître pour éviter de faire des erreurs. Car du choix que vous faites dépend la qualité de vos exercices que ce oit du yoga ou même du fitness.