Tout savoir sur la mammoplastie

mammoplastie

Des seins trop petits, trop gros, excessivement flasques peuvent engendrer des complexes. L’une des solutions pour corriger cela est la mammoplastie. Encore appelée mastoplastie ou plastie mammaire, la mammoplastie est la chirurgie la plus demandée actuellement notamment dans la gent féminine. Elle s’inscrit dans la chirurgie esthétique, mais également dans la chirurgie réparatrice. Zoom sur cette opération chirurgicale destinée à remodeler les seins.

Définition et principe de la mammoplastie

La mammoplastie est une intervention chirurgicale qui vise à réduire ou augmenter le volume des seins. Il est question d’hyperplasie ou d’hypoplasie des seins. Ces derniers ont un volume excessif ou insuffisant pour être en phase avec la silhouette du patient ou de la patiente. La mammoplastie corrige donc des défauts héréditaires ou non (conséquence d’un mauvais développement de la glande mammaire, d’une grossesse, etc.).

Elle peut aussi avoir pour but de remonter les mamelles, de les remodeler suite à l’ablation d’une tumeur ou de créer un sein non existant. Cette intervention s’inscrit dans les opérations de chirurgie esthétique, mais également de chirurgie réparatrice.

Quels sont les différents types de mammoplastie ?

La mammoplastie étant une opération chirurgicale des seins, on en distingue plusieurs modalités selon la cause et l’objectif de l’intervention. Il y a l’augmentation, la réduction mammaire, la reconstruction, le traitement de gynécomastie, etc.

Mammoplastie: augmentation mammaire

La mammoplastie pour augmentation mammaire consiste à poser un implant mammaire, une prothèse en silicone ou pétrie de sérum physiologique. Le chirurgien reconstruit ainsi le sein en implantant cet appareillage derrière ou devant le muscle pectoral.

Pour la mise en place, il peut procéder par incision dans l’aisselle ou sur le périmètre de l’aréole. Lorsqu’il y a insuffisance de peau due à une ablation de la mamelle à la suite d’un cancer, installer une surface de peau complémentaire peut être indispensable pour compenser le manque de tissu.

Réduction mammaire et hypertrophie

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une opération de mammoplastie pour la réduction est proposée. Les poitrines excessivement volumineuses, les douleurs chroniques au niveau des épaules, du cou ou du dos en sont des exemples.

Cette opération peut aussi servir à réduire le manque de confort dû au volume des mamelles, à corriger une asymétrie ou une ptôse mammaire. Pour réduire les seins, le chirurgien retire la glande, la graisse et l’excès de peau. Il utilise une technique à pédicule supérieur, latéral ou postéro-inférieur suivant le mode de vascularisation de l’aréole.

Reconstruction mammaire après mammectomie

La mastectomie est généralement proposée pour prévenir ou traiter diverses maladies comme le cancer de sein. La mammoplastie peut être conseillée après cette ablation chirurgicale. Grâce à la reconstruction, la patiente peut avoir une meilleure qualité de vie. Cette intervention peut être immédiate ou non.

Le traitement de la gynécomastie

Il s’agit d’un développement anormal de glandes mammaires chez un sujet masculin. Pour traiter la gynécomastie, il faut réaliser une ablation de la glande mammaire à l’aide d’une incision tout le long de l’aréole. Il est possible de rencontrer des gynécomasties fondamentalement graisseuses que l’on peut soigner par liposuccion.

Quelles sont les indications de cette opération chirurgicale ?

mammoplastieIl faut noter que l’on détermine l’indication de la mammoplastie par choix esthétique ou par choix fonctionnel. Cette opération peut se justifier par des difficultés engendrées par l’apparence de la poitrine de l’individu. Ces problèmes sont physiques, psychologiques (frustration, complexe) ou sociaux (gêne vestimentaire).

La plastie mammaire est indiquée dans de nombreuses circonstances. On distingue les cas d’hypertrophie mammaire où les seins sont extrêmement volumineux. Cela peut avoir des contrecoups sur la statique de la colonne vertébrale à cause du poids de la poitrine.

Chez les hommes, il peut s’agir d’une gynécomastie quelquefois due à une anomalie endocrinienne ou à une tumeur de la mamelle. Les patientes recourent à la mammoplastie pour corriger une ptôse mammaire (seins remarquablement tombants). Ce défaut est congénital ou acquis avec l’allaitement, la grossesse, etc.

La plastie mammaire intervient aussi pour traiter une hypertrophie mammaire. Il se peut que cette dernière soit héréditaire ou survienne à la suite d’un régime amaigrissant ou une grossesse donnant à la mamelle un aspect glandulaire. Avec la mammoplastie, on peut en outre régler un problème d’asymétrie mammaire ou une absence de sein en raison d’une ablation.

Conclusion

En somme, la mammoplastie est une opération chirurgicale permettant de modifier la forme d’un sein. Elle peut servir à augmenter, à réduire, à reconstruire ou à remonter la mamelle. Selon la finalité, on distingue les interventions suivantes : augmentation, réduction, reconstruction mammaire ou traitement de gynécomastie. La plastie des seins est indiquée dans les cas d’hypertrophie, d’hypotrophie des seins, de gynécomastie, d’ablation, de ptôse et d’asymétrie mammaire.