Suivez La Flèche
Les tendances modes et styles de la femme moderne

Le peeling superficiel : on vous dévoile tout

Vous cherchez à vous débarrasser de certaines rides, d’une peau terne, irrégulière, ou même de vergetures et de taches d’hyperpigmentation sur tout le corps ? La technique du peeling superficiel est pour vous et saura probablement satisfaire vos attentes !

Ce soin de la peau tient son nom du fait qu’il va s’occuper d’ôter la couche superficielle de la peau, c’est-à-dire celle qu’on nomme l’épiderme, afin de l’exfolier de ses peaux mortes.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, continuez votre lecture.

Quelles sont les étapes d’un peeling superficiel ?

Comme tout traitement ou soin pour la peau, et dans le but d’en tirer le maximum de bénéfices, il vous faudra suivre quelques étapes pour tirer des résultats optimaux de votre peeling superficiel. On vous en parle plus en détail ci-dessous.

La première étape du peeling

Vous vous êtes assuré que le peeling est ce dont certaines parties de votre corps ont besoin afin de se débarrasser d’impuretés ou certains défauts auxquels le peeling peut y remédier, votre médecin va alors vous conseiller de commencer un régime nutritif intense pour votre peau pour préparer le derme de celle-ci au peeling superficiel. Sans ça, votre peau se sentira agressée et le risque d’hyperpigmentation deviendrait inévitable.

peau-rouge-joue Vous aurez néanmoins une peau légèrement rougie, car certains de ces peelings sont irritants, mais restent sans danger.

Le peeling superficiel

Le médecin chargé de votre traitement ou un professionnel certifié recouvrira votre peau d’acide (salicylique, AHA ou PHA), de phénol ou d’un peeling bio. Le type du traitement sera choisi selon votre type de peau et l’endroit où il faut le faire, le peeling chimique du visage est différent d’un peeling pour les vergetures. Ensuite, celui qui vous appliquera le peeling le laissera agir pendant une dizaine de minutes voir moins, vous allez sentir un léger picotement.

Après cela, le produit sera retiré et neutralisé avec une solution basique par le professionnel qui va entreprendre l’application d’autres produits qui seront cette fois hydratants, et cela, afin d’apaiser votre peau.

La dernière étape du peeling

Vous venez de sortir de votre première et peut-être dernière séance, vous devez éviter à tout prix les rayons du soleil.

Le nombre de séances de peeling superficiel dont vous avez besoin dépend de l’état de votre peau et de son évolution face aux produits. Les conseils de vos médecins ou spécialistes en dermatologie sauront vous indiquer quand arrêter.

Les jours qui suivent votre sortie du cabinet, votre peau commencera à peler, craqueler et formera des croutes, le traitement de celle-ci ne se termine pas là.

Chaque jour, il vous faudra éviter l’exposition au soleil (surtout dans le cas où votre peau est en pleine cicatrisation d’acné, car cela l’affectera de manière irrémissible), appliquez de la crème solaire et des crèmes hydratantes et destinées à la régénération de la peau, le tout afin de contrôler le processus de desquamation de votre épiderme.

Quels sont les dangers du peeling superficiel ?

Le peeling superficiel a longtemps été synonyme d’irritations et jusque-là, de nombreuses personnes refusent de mettre en œuvre cette pratique, même lorsqu’elle est conseillée par leur dermatologue.

Ces personnes sceptiques et méfiantes n’ont peut-être pas tort, car l’impact négatif des peelings peut parfois avoir des dommages irréversibles tels que :

  • la dépigmentation de la peau ;
  • l’hyperpigmentation de la peau ;
  • les brûlures de la peau après un peeling trop puissant ;
  • les dommages dus à une réaction allergène.

Afin d’éviter cela, prenez conseil chez votre dermatologue et veuillez effectuer tout type de peeling dans des cabinets médicaux spécialisés. N’oubliez surtout pas de bien respecter le protocole post-traitement, c’est très important !

Voilà, vous savez maintenant tout (ou presque) sur le peeling superficiel !

Comments are closed.