Conserver les aliments : 10 méthodes de conservation

Conserver les aliments

On approche de la fin de l’été, la plupart des jardins et des arbres sont richement chargés en fruits et légumes même si la météo n’a pas été favorable. L’idéal est de récolter et utiliser immédiatement. Mais parfois il faut récolter et consommer plus tard, c’est pourquoi nous avons développer diverses méthodes pour augmenter la durée de conservation des aliments. Car avec une bonne conservation, vous pouvez profiter des aliments sur le long terme. Les fruits, les légumes, les herbes et même la viande peuvent être conservés pendant longtemps grâce à différentes méthodes.

10 méthodes de conservation des aliments

Lorsque vous conservez des aliments, vous éliminez les causes de détérioration possibles, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les méthodes les plus anciennes sont le salage, le fumage, le séchage et l’acidification. Avec l’industrialisation, les méthodes de conservation et de congélation ont été ajoutées. De nos jours, la conservation des aliments est principalement assurée par l’industrie alimentaire. Dans ce qui suit, nous présentons 10 méthodes de conservation des aliments à la maison.

Les conserves sous vide

Le site econo-ecolo donne une définition de l’appertisation :

l’appertisation une méthode de conservation des aliments dans un récipient clos de façon hermétique après les avoir stérilisés grâce à la chaleur. Le processus de stérilisation détruit d’éventuels bactéries, germes, spores, toxines et micro-organismes pathogènes présents dans les aliments.

Conserver les alimentsEn créant des conserves de vos aliments, vous pouvez les garder pendant un an ou plus. Les températures élevées tuent les micro-organismes présents dans les fruits et légumes, ce qui retarde l’altération des aliments.

Les deux méthodes de chauffages les plus courantes sont la stérilisation et la pasteurisation, qui sont principalement utilisées pour les aliments liquides (par exemple, le lait). La pasteurisation implique un chauffage de courte durée à une température de 100°C, ce qui tue la plupart des bactéries présentes. Les produits pasteurisés doivent être conservés au réfrigérateur. La stérilisation nécessite des températures nettement supérieures à 100° C pour tuer complètement toutes les bactéries présentes.

Séchage

Le séchage permet de prolonger la durée de vie des céréales, des herbes, des légumineuses et des fruits. Ce processus élimine l’eau des aliments, privant ainsi les micro-organismes de leur base de vie.

Fumage

saumon fuméEn éliminant l’eau des aliments dans le fumoir, la truite ou le jambon, par exemple, se gâtent moins vite et acquièrent également un arôme savoureux. Exemples typiques des saucisses fumées ou du saumon fumé.

Salage

La viande et le poisson sont souvent salés pour éliminer l’eau des aliments et ainsi les conserver plus longtemps.

Acides

Vous pouvez conserver le potiron, les haricots ou d’autres légumes en ajoutant du vinaigre. En raison de la faible valeur du pH, les micro-organismes ne peuvent plus se multiplier ou seulement de manière très limitée, ce qui retarde l’altération.

Le sucre est un conservateur

Fruits confits, gelées ou sirop – le sucrage est la méthode de conservation la plus douce. Les fruits peuvent être conservés de cette manière jusqu’à un an.

Réfrigération

RéfrigérateurLe beurre, les légumes, la charcuterie et la viande doivent naturellement être conservés dans le réfrigérateur de la maison. Les basses températures comprises entre +2 et +10 °C permettent de conserver la fraîcheur des produits plus longtemps car la croissance des micro-organismes est ralentie.

Lorsque les aliments sont conservés au réfrigérateur, la multiplication des bactéries responsables de l’altération est ralentie, de sorte que la durée de conservation possible est considérablement allongée. Lorsque les aliments sont congelés, tous les processus chimiques qui ont lieu s’arrêtent pratiquement, ce qui permet de les conserver pendant plusieurs mois.

Congélation

Cette méthode fonctionne de la même manière que la réfrigération, mais les températures encore plus basses (jusqu’à -17 °C) permettent de conserver les aliments jusqu’à un an.

Conservation dans de l’huile ou de la saumure

Des fruits dans l’alcool, des antipasti dans l’huile ou encore du fromage de brebis dans la saumure sont des résultats concevables lorsque vous faites des conserves. Cela prive les micro-organismes d’oxygène et conserve les aliments pendant plusieurs semaines.

Sous-vide

Cette méthode vous permet de conserver les aliments plus longtemps. Le vide prive les bactéries et les micro-organismes d’oxygène et donc de la base de leur vie. Cela vous permet de conserver les aliments pendant plusieurs jours ou semaines.

La conservation des aliments, une question de qualité

Lors de la conservation des aliments, du moins dans la sphère privée, l’accent est clairement mis sur la qualité. Les délices de votre propre production, où vous pouvez être sûr que seuls les meilleurs ingrédients ont été utilisés.