Test de fraternité : pourquoi et comment le faire ?

Test de fraternité

Le test de fraternité ou test de fratrie est une analyse ADN de filiation. Il permet à deux frères ou sœurs de déterminer s’ils partagent au moins un parent biologique. Comment se réalise ce test et pourquoi le faire ? C’est ce que nous allons découvrir tout au long de cet article.

Test de fraternité : de quoi s’agit-il ?

Le test de fraternité est une méthode indirecte permettant d’établir une relation de paternité. Il s’avère indispensable lorsque le présumé père n’est pas là. Ce test requiert l’expertise ADN afin de déterminer si un frère et une sœur, deux sœurs ou deux frères ont :

  • le même père,
  • la même mère
  • ou les deux à la fois.

Ainsi, en fonction de la filiation à analyser, il est possible de choisir un test très précis.

Qui peut effectuer le test de fratrie ?

Toute personne désirant connaître la probabilité de connexion à ses frères et sœurs peut effectuer ce test. En outre, il vous permet de retrouver vos origines. Pour les jumeaux, un test de zygosité doit être fait pour comparer les empreintes génétiques avec ceux du supposé père.

Pourquoi faire cette analyse ADN ?

Le test de fraternité à l’instar des tests d’ADN a de multiples avantages.

Il permet de :

  • confirmer les relations de frères et sœurs dans une même famille ;
  • étudier les profils génétiques de plusieurs personnes ;
  • mettre en place son arbre généalogique et ses origines géographiques.

Le laboratoire a pour mission de comparer l’ADN des frères et sœurs. Il calcule ensuite la probabilité qu’ils soient liés ou non : c’est l’indice avunculaire. Il y a deux possibilités de résultats. L’indice avunculaire peut être inférieur à 1,00. Dans ce cas, on dit qu’il n’y a pas de lien de parenté entre les deux personnes. Il peut aussi être supérieur à 1,00. On dit ainsi que les deux personnes ont un lien de sang.

Le but principal du test de fraternité est donc de déterminer si deux personnes sont frères et sœurs ou demi-frères ou demi-sœurs.

Comment se fait le test de fraternité ?

Pour réaliser le test de fraternité, une commande de kits pour prélèvement buccal est requise. Il vous sera donné un guide d’utilisation complet afin que les échantillons d’ADN prélevés soient recevables.

Comment réaliser ce prélèvement ? Voici les étapes à suivre.

  • Les quatre écouvillons qui vous seront livrés doivent être introduits dans la bouche. Notez que vous devez les frotter contre la paroi interne de la joue.
  • Placez ensuite l’échantillon de salive dans l’enveloppe prévue à cet effet.
  • Laissez sécher avant de refermer l’enveloppe.
  • Un formulaire de consentement doit être rempli avant l’envoi de l’enveloppe.

soeursCertains laboratoires proposent d’analyser une tache de sang, la cire d’oreille, un ongle ou un cheveu lorsqu’il n’y a pas possibilité d’obtention de la salive. Les résultats sont généralement disponibles après un délai de cinq jours ouvrables. Beaucoup de personnes émettent des doutes sur la précision du test de fratrie. Qu’en est-il réellement ?

Ce type de test ADN est-il précis ?

Le test de fratrie est beaucoup plus complexe à réaliser que le test de paternité. Le laboratoire doit faire l’analyse de plusieurs séquences d’ADN (STR ou Short Tandem Repeats) afin de retracer l’histoire. Un test de fraternité nécessite la présence de la mère de famille en l’occurrence pour les demi-frères et les demi-sœurs. Cela s’explique par le fait que les demi-frères n’ont pas le même patrimoine génétique. Grâce aux gènes de la mère, le laboratoire isolera facilement les cellules. Ainsi le patrimoine génétique du père pourra être bien étudié. Par ailleurs, les résultats seront plus probants si les deux parents participent dans le cas de la recherche d’ADN.

Le résultat d’un test de fraternité sera plus précis si le laboratoire dispose à la fois des échantillons du père et de la mère. Le profil génétique paternel sera ainsi reconstitué afin de révéler le lien entre le frère et la sœur. Pour déterminer si les deux frères ont la même mère, un test ADN mitochondrial doit être effectué. Les résultats de ce test seront précis. Nul besoin de l’ADN du père dans ce cas.

Conclusion

En résumé, le test de fraternité permet de déterminer si un lien de sang existe entre deux frères ou sœurs. Pour plus de précision, ce test requiert l’ADN des deux parents.