Pourquoi vous aussi ne devriez plus porter de soutien-gorge ?

stop-soutien-gorge

Pour une femme, il est difficile de se passer du soutien-gorge même si c’est le moment rêvé de la journée est celui durant lequel on s’en débarrasse enfin ! Bien que le fait de le porter sur un long moment soit source de rougeurs, douleurs ou autres irritations de la peau, c’est un sous-vêtement qui fait intégralement partie de quotidien des milliers de femmes. Réussir à s’en défaire serait donc un véritable parcours de combattant puisqu’il contribue également à rehausser le look vestimentaire de la femme. Toutefois, le soutien-gorge est un accessoire qui vaut la peine d’être mis au placard pour des raisons assez pertinentes que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Le port de soutien-gorge affaiblit les tissus mammaires

soutien-gorge

Si vous faites partie de ces femmes qui pensent que le soutien-gorge protège contre la chute des seins ou permet de ne pas avoir des seins gros bonnets, alors, détrompez-vous, ce n’est nullement le cas. En effet, ce type de mentalité fait son bonhomme de chemin depuis bon nombre d’années et induit beaucoup de femmes en erreur. Le soutien-gorge ne change rien à l’évolution ou aux changements observés au niveau des seins au fil des années. Bien au contraire, le port continuel de ce sous-vêtement est la source même du vieillissement ou de l’affaissement des seins. Il n’y a d’ailleurs à ce jour, aucune étude scientifique claire démontrant que le soutien-gorge contribuait efficacement à la santé des seins.

Le port de soutien-gorge est un frein à la circulation sanguine

Une circulation sanguine normale favorise une bonne santé. Non seulement le cœur s’en porte véritablement bien, mais la peau également en tire des bienfaits non négligeables comme la fermeté. En effet, les soutien-gorge sont dotés d’une bande de compression enveloppant la poitrine. Cette dernière opère une certaine pression très gênante qui ne favorise aucunement la circulation sanguine et toutes les femmes s’en sont déjà rendu compte à un moment donné puisque ces sous-vêtements laissent continuellement des traces sur la poitrine. Et une mauvaise circulation sanguine est forcément synonyme d’une mauvaise santé à la longue.

Le port de soutien-gorge affaisse les seins

Saviez-vous que comparativement aux femmes qui portent ces sous-vêtements, celles qui n’en portent pas ont des seins un peu plus hauts de 5 à 7millimètres ? En effet, selon une étude ayant duré 15 ans réalisée par Jean-Denis Rouillon, un médecin sportif au CHRU de Besançon, le soutien-gorge à bien plus d’inconvénients que d’avantages sur les seins. Il ressort de cette étude que :

  • Lorsque le soutien-gorge est porté aussitôt au moment de l’apparition des seins, les tissus de suspension dont le rôle est de soutenir les seins en hauteur, ne jouent plus leurs rôles dont faiblissent progressivement et rendent la femme très dépendante des soutifs.
  • Les mamelons des femmes qui n’en portaient pas durant l’étude ont remonté d’environ 7 millimètres sur une année

Il est donc clair que cet accessoire nuit à la vigueur et la fermeté des seins, car plus ils sont affaissés, moins ils sont fermes. Donc il est recommandé d’éviter au maximum d’en porter pour préserver vos seins. Cela devient encore plus dangereux, lorsque vous prenez l’habitude d’en porter sans tenir compte des matières utilisées pour la fabrication. Certaines matières comme le nylon sont très peu recommandées et peuvent irriter les tétons.

L’impératif pour un bien-être au quotidien

stop-soutien-gorge

Aucune sensation n’est meilleure à celle que l’on ressent lorsqu’on n’a pas un soutien-gorge. Outre le fait que les seins soient constamment compressés et étouffés, les conséquences peuvent devenir bien plus profondes à la longue. Alors, pourquoi ne pas en faire un style de vie au quotidien et opter pour les vêtements adaptés comme un top ? Le premier avantage est que vous serez épargnée de la gêne occasionnée par ce sous-vêtement au quotidien et ensuite, vous saurez mieux vous prémunir contre le cancer de sein.

Le soutien-gorge et le cancer du sein.

D’ailleurs selon certaines études, la plupart des femmes ayant été diagnostiquées de ce type de cancer portaient régulièrement une brassière de nuit comme de jour. Le port permanent de cet accessoire développe certaines pathologies et parmi elles, le cancer de sein. En dormant avec votre soutien-gorge, vous avez 125% de risque de souffrir du cancer de sein. Ces sous-vêtements empêchent l’élimination des toxines par le biais de certains nodules dits lymphatiques accumulant ainsi, des liquides. Plus ces liquides sont accumulés et plus les tissus mammaires s’en retrouvent affaiblis provoquant des kystes mammaires.

Le soutien-gorge et les autres pathologies.

Comme autres pathologies, vous pourrez souffrir de mycoses mammaires. La chaleur subie par les seins à cause du soutien-gorge est très propice à la propagation des champignons donc source de mycoses mammaires. Ce phénomène est très récurrent chez les femmes ayant une forte poitrine surtout lorsque le sous-vêtement est constamment serré et mal ajusté. C’est encore pire lorsque vous vivez dans une région où la chaleur dicte sa loi. Éviter le port de ce sous-vêtement, c’est donc se préserver contre beaucoup de dégâts sanitaires comme les irritations de la peau, une difficulté du sang à circuler normalement, le cancer de sein et bien d’autres maladies.

Toutefois, bien qu’il s’intègre progressivement aux habitudes au fil des ans, le port de soutien-gorge ou non varie d’une personne à une autre. Si vous pensez ne pas pouvoir vous en débarrasser totalement, il existe tout de même des alternatives pour éviter de nuire à sa santé. Vous avez la possibilité d’opter pour des brassières souples qui n’ont pas de baleine en fer.

Néanmoins, on ne le dira jamais assez, la meilleure manière de ne pas subir les effets secondaires est d’éviter le plus possible d’en faire usage pour son propre bien-être. Vous serez moins exposé à la maladie, au manque de sommeil, aux règles douloureuses, etc.

Apprendre à gérer le regard des autres

Le seul hic dans ce combat quotidien est d’apprendre à gérer le regard des autres et si vous vous lancez, à coup sûr vous ferez des envieux au fil du temps. Non seulement vous serez plus apte à découvrir votre corps sous un autre angle, mais c’est le moment d’adopter un look plus agréable. Aujourd’hui, il existe une panoplie de vêtements très stylés que l’on peut porter sans avoir recours au soutien-gorge parce que c’est un choix qui s’étend progressivement au monde.

Conclusion

Les armatures de votre soutien-gorge compressent constamment votre poitrine et ce, peu importe le type de soutien-gorge. Le mieux est donc de ne pas mettre de soutiens sauf si vous utilisez un soutien-gorge sans armatures. Vous pensez surement que c’est grâce au soutien que vous avez un bon maintien, surtout pour les poitrines de grandes tailles. Détrompez-vous. Même avec vos poitrines généreuses, le soutien-gorge n’a que des désavantages. De plus, le soutien-gorge ne convient pas à toutes les tenues comme le dos-nu ou le bustier. Si vous êtes une adepte des soutiens gorge sexy en dentelles, rien ne vous empêche de continuer à une porter de temps en temps.