Quels pinceaux de maquillage choisir ?

makeup brush

Les pinceaux de maquillage sont tellement pratiques, à condition de faut savoir comment tous les utiliser. Chacun a un rôle bien différent et est destiné à un endroit du visage, sans compter les densités qui sont assez diverses. De quoi se perdre complètement !  Voici donc une petite explication des différents pinceaux à maquillage afin de vous aider à les choisir selon vos besoins.

La matière des pinceaux

Que le pinceau soit pourvu d’un manche en bois ou en bambou importe peu, tant qu’il ne rend pas l’ensemble lourd et inconfortable, et il en va de même pour la virole (la bague qui fait la jonction entre le manche et les poils). Ces qui nous importe dans l’utilisation des pinceaux à makeup, ce sont les poils, et il existe deux types de matières :

  • Les poils naturels
  • Les poils synthétiques

Les pinceaux en poils naturels ne sont pas forcément plus souples, mais leur avantage est qu’ils retiennent très bien les matières grâce aux écailles de kératine qui forment le poil. Ils sont donc idéaux comme pinceaux fond de teint (poudre et surtout pas liquide, ni crémeux) ou pour le travail du teint en général, pour appliquer des fards à joues sculpter le contour. Toutefois, il existe beaucoup de très bonnes marques qui fournissent des alternatives à ces pinceaux qui sont fabriqués à partir de poils de martre, de poney, voire d’écureuils.

Les pinceaux à fibres synthétiques sont, quant à eux, plus courants et moins couteux. Ils sont le plus souvent fabriqués en nylon et sont donc vegan. Ils appliquent très bien les produits, principalement les fluides tels que le fond de teint liquide, les anti-cernes ou les produits pour le maquillage des yeux qui ont une texture crémeuse ou liquide.

Il est à noter qu’à l’heure actuelle, les fibres synthétiques sont telles qu’elles imitent à la perfection les fibres naturelles, qu’elles sont plus résistantes au nettoyage (donc plus durables) et moins couteuse pour une qualité quasi identique. Ne cherchez donc pas à absolument dépenser tout votre argent dans des pinceaux de maquillage en poils naturels si vous avez un budget serré.

Lors de votre choix du parfait pinceau cosmétique, il est important de prendre en compte la qualité de l’ustensile. Comme pour la peinture, c’est le matériel utilisé qui va déterminer le résultat final. Il est nécessaire d’acheter des pinceaux professionnels, ou tout au moins de qualité pour un résultat zéro défaut.

Les pinceaux pour le visage

Le pinceau kabuki :

Un kabuki est un pinceau court, très touffu, dont les poils sont assez peu denses et qui est utilisé pour le maquillage du teint. Il sert comme applicateur pour la poudre libre, ou en tant que diffuseur pour les poudres teintées comme le bronzer. Du fait de son manche relativement court, il est plus facile à manier que les autres pinceaux et sa tête très fournie en poils permet de couvrir tout le visage et de blender l’ensemble des poudres afin d’éviter les grosses traces sur les joues.

Le pinceau anticerne :

Un incontournable de la trousse de maquillage ! L’application de l’anticerne est utile pour cacher ses imperfections ou souligner des lignes de son visage, telle que la ligne de ses sourcils. Ainsi, le pinceau pour appliquer le correcteur doit être assez précis, on choisira donc un pinceau plat et fin type langue de chat, ou un pinceau boule avec é types de fibres (l’une plus fine que l’autre). Le pinceau de maquillage en forme de langue de chat permet une application précise de la matière, tandis que le pinceau boule estompe celle-ci afin de masquer les cernes de manière naturelle. La qualité de votre pinceau est fondamentale pour cette étape, c’est pourquoi il vaut mieux se tourner vers une marque de maquillage professionnel réputée telle que Sigma beauty ou Zoeva.

Le pinceau éventail :

L’highlighter, aussi appelé enlumineur, s’applique sur les pommettes, sur l’arête du nez et sur l’arc de cupidon (creux au-dessus des lèvres), afin d’illuminer ces zones. Le meilleur pinceau pour déposer de l’highlighter est un pinceau fin et plat, appelé pinceau éventail. Il peut être quand-même assez dense afin d’appliquer l’highlighter de la façon la plus efficace. De plus, grâce à sa forme, il ne dépose de la matière qu’à l’endroit voulu, tout en permettant de dégrader les bords, ce qui est l’idéal pour éviter d’avoir un aplat brillant sur la joue.

Le pinceau blush :

Le meilleur pinceau pour les fards à joues est un pinceau dense, assez large (mais beaucoup moins que le kabuki) et arrondi sur l’extrémité. Il sert à déposer les pigments d’un blush compact, ou d’un blush libre, sur les pommettes. Pour un blush crème ou liquide, on privilégiera l’utilisation des doigts, voire d’éponges type beauty blender.

Les pinceaux pour les fards à paupièresbrushes for makeup

Il existe plusieurs types de pinceaux pour travailler et sculpter ses ombres à paupières. Du plus précis pinceau liner au plus diffus pinceau estompeur, voici les principaux pinceaux que votre pochette doit contenir pour réaliser un maquillage pour les yeux parfait !

Le pinceau applicateur :

C’est le plus plat des pinceaux pour les yeux. Il sert à prélever l’ombre à paupières pour l’appliquer sur la paupière mobile avant de dégrader, de flouter la matière avec le pinceau estompeur.

Le pinceau estompeur :

Ce pinceau épais, ultra-doux et souple vous aide à dégrader l’ombre à paupière appliquée juste avant. Utilisez un pinceau rond à poils très souples, afin de diffuser la matière uniformément sur votre paupière.

Un conseil : n’utilisez pas les petits pinceaux avec un embout en mousse qui vous sont fournis lors de l’achat d’une palette de makeup, ils risqueraient de ruiner votre travail ! En revanche, n’hésitez pas à les utiliser pour ajouter un point de lumière dans le coin interne de votre œil ! Pour cette application, les embouts mousse sont géniaux.

Le pinceau à sourcils :

Le pinceau à sourcils sert à maquiller vos sourcils de manière légère. Il vous faut un pinceau fin et biseauté, afin d’être très précis, et de pouvoir suivre la ligne du sourcil tout en donnant un effet de travail « poil à poil », qui offre un rendu plus naturel, aussi bien pour dessiner des sourcils très fins que plus épais. Vous pouvez appliquer des matières poudres, ou plus crémeuses avec ce genre de pinceaux.

Un conseil : si vous travaillez votre teint avant les sourcils, assurez-vous de passer un petit coup de brosse à sourcils ou de goupillon avant de les maquiller afin d’en retirer toutes les matières qui ont pu se déposer dedans par accident (poudres, fond de teint, etc.). Si vous ne passez pas par cette étape, le résultat risque de manquer d’homogénéité, même en travaillant avec les meilleurs pinceaux.

Le pinceau eye-liner :

Si vous utilisez de l’eye-liner en pot, et pas en feutre, vous devez vous munir d’un pinceau afin de l’appliquer. Pour créer un trait fin vous devez utiliser un pinceau fin et légèrement allongé. Il fera tout à fait l’affaire pour vous dessiner un magnifique trait d’eye-liner.

Le nettoyage des pinceaux

Prendre soin de ses outils est primordial en maquillage et le nettoyage régulier est plus que nécessaire afin d’empêcher la prolifération de germes, mais aussi pour éviter que les pigments résiduels ne viennent tâcher (et donc gâcher) votre travail la prochaine fois que vous vous maquillerez. Pour nettoyer vos pinceaux, mouillez les poils et frottez-les délicatement sur un pain de savon de Marseille, ou tout autre nettoyant doux. Ensuite, rincez-les abondamment et soigneusement avant de les essorer délicatement et de les faire sécher à l’air libre.

En conclusion, n’oubliez pas qu’il vous faut choisir vos pinceaux à maquillages en fonction de ce dont vous avez besoin. Cependant, au lieu de dépenser beaucoup d’argent pour acheter vos pinceaux individuellement, vous pouvez les acheter en kit afin de payer moins cher vos pinceaux. Enfin, choisissez toujours une bonne qualité et tournez vous vers des marques professionnelles et reconnues telles que Peggy Sage, Zoeva, Nyx professionnal makeup, Mac cosmetics, et bien d’autres.