Aller au contenu

Le kéfir de lait, une boisson fermentée à préparer chez soi

  • Food

Le kéfir de lait n’est pas seulement facile à faire, c’est aussi une boisson délicieuse, riche en probiotiques et polyvalente que toute votre famille peut apprécier. Que vous souhaitiez découvrir comment faire du kéfir de lait à la maison ou que vous ayez déjà cultivé des produits laitiers, cette vidéo et les instructions sont là pour vous aider à faciliter la culture du kéfir de lait à la maison.

Qu’est-ce que le kéfir de lait et pourquoi est-il si bénéfique ?

kefir-laitLe kéfir, ou lait de kéfir, est une boisson à base de lait fermenté qui ressemble au yaourt, mais dont la consistance est un peu plus liquide et qui regorge de propriétés et de bienfaits pour la santé. L’histoire de ce produit remonte à des milliers d’années dans le Caucase et en Europe de l’Est, où les bergers nomades stockaient le lait de chèvre dans des récipients fabriqués à partir de l’estomac d’un animal. Avec le mouvement qui s’est produit à cause du voyage et certains facteurs qui sont intervenus comme la température et l’humidité, ainsi que certaines substances présentes sur ce continent, ils se sont rendu compte qu’un nouvel aliment s’était formé, à savoir ce lait de chèvre qui, sans le savoir, avait subi un processus de double fermentation.

Ainsi, le mot s’est répandu de tribu en tribu jusqu’à ce qu’il soit utilisé comme médicament par les médecins russes au 19ème siècle.

Le kéfir est un dérivé laitier obtenu par double fermentation de boules de kéfir, qui ont un aspect similaire au chou-fleur.

Les boules de kéfir sont composées de :

  • Caséine coagulée.
  • Les champignons ou levures, tels que Kluyveromyces (Candida kefir) et Saccharomyces, producteurs d’alcool (fermentation alcoolique).
  • Les bactéries Lactobacillus, Streptococus, Bifidobacterium et Lactococus, responsables de la production d’acide lactique (fermentation lactique).

Matériel nécessaire à la fabrication du kéfir de lait

Vous aurez besoin des fournitures suivantes pour faire du kéfir de lait, dont la plupart se trouvent dans le kit de démarrage pour kéfir de lait. Pour plus d’informations sur les fournitures les plus efficaces (et celles à éviter), lisez notre tutoriel : Choisir le meilleur équipement pour faire du kéfir de lait.

  1. Un bocal en verre
  2. Un ustensile non métallique pour remuer
  3. Un couvercle respirant pour le bocal, tel qu’une serviette à mailles serrées, une mousseline de beurre, une serviette en papier ou un filtre à café en papier.
  4. Une bande pour fixer le couvercle au bocal, comme un élastique ou un anneau pour bocal de conserve.
  5. Une passoire en plastique à mailles fines pour retirer les grains de kéfir du kéfir fini.

Ingrédients pour la fabrication du kéfir de lait

  1. 1 à 2 cuillères à café de grains de kéfir de lait actifs
  2. Lait de vache ou de chèvre

Recette pour la fabrication du kéfir de lait

Le kéfir de lait est une boisson fermentée à base de lait, riche en probiotiques. Pour fabriquer du kéfir de lait, vous aurez besoin de grains de kéfir de lait. Dans cette transcription de vidéo, nous allons détailler étape par étape la fabrication du kéfir de lait.

Qu’est-ce que des grains de kéfir ?

Les grains de kéfir ne sont pas des grains au sens traditionnel du terme, comme le blé, le riz ou l’orge. Ils sont plutôt des colonies de levures et de bactéries bénéfiques, souvent appelées probiotiques. Les grains de kéfir de lait sont différents des grains de kéfir d’eau, car ils nécessitent le lactose, un sucre naturellement présent dans le lait, pour survivre.

Combien de probiotiques sont présents dans le kéfir ?

Il est difficile de donner un nombre précis de probiotiques présents dans le kéfir, car cela dépend de plusieurs facteurs tels que l’origine des grains, leur santé, le type de lait utilisé, la température et la durée de la fermentation. Cependant, on estime qu’il peut y avoir environ 500 milliards de probiotiques par tasse (250 ml) de kéfir.

Comment les microbes du kéfir fermentent-ils le lait ?

Les microbes présents dans les grains de kéfir fermentent le lait en consommant le lactose et en produisant de l’acide lactique, du gaz carbonique et de l’alcool. L’acide lactique donne au kéfir son goût acidulé, tandis que le gaz carbonique lui donne son effervescence. L’alcool produit est négligeable et ne devrait pas être une source de préoccupation.

Lactose et protéines dans le kéfir

Les personnes intolérantes au lactose peuvent souvent consommer du kéfir sans problème, car les microbes du kéfir décomposent le lactose pendant la fermentation. De plus, les microbes décomposent également la protéine de lait appelée caséine, ce qui facilite la digestion du kéfir.

Types de lait pour la fabrication du kéfir

Les grains de kéfir de lait ont besoin de lactose pour survivre, il est donc préférable d’utiliser du lait contenant du lactose. Vous pouvez utiliser du lait de vache, de chèvre, de brebis ou de bufflonne, qu’il soit entier, écrémé, cru, pasteurisé ou homogénéisé. Évitez le lait sans lactose ou ultra-pasteurisé (UHT), car il peut être difficile pour les grains de kéfir de fermenter correctement.

Instructions pour la fabrication du kéfir de lait

  1. Placez 1 à 2 cuillères à soupe de grains de kéfir de lait dans un pot en verre.
  2. Ajoutez 2 à 4 tasses (500 à 1000 ml) de lait, en laissant environ 2 pouces (5 cm) d’espace en haut du pot pour permettre la fermentation.
  3. Couvrez le pot avec un chiffon ou un couvercle non hermétique et laissez-le reposer à température ambiante pendant 12 à 36 heures.
  4. Vérifiez le kéfir toutes les 12 heures pour voir s’il a atteint le niveau de fermentation souhaité. Plus la fermentation est longue, plus le kéfir sera épais et acidulé.
  5. Une fois que le kéfir a atteint le niveau de fermentation souhaité, filtrez-le à travers une passoire en plastique ou en métal pour séparer les grains de kéfir du liquide.
  6. Conservez les grains de kéfir pour une utilisation future et réfrigérez le kéfir filtré.

Conseils pour la fabrication du kéfir de lait

  • Utilisez toujours des ustensiles propres et des mains lavées lorsque vous manipulez des grains de kéfir.
  • Évitez de laisser les grains de kéfir entrer en contact avec du métal pendant de longues périodes, car cela peut affecter leur santé.
  • Si votre kéfir ne fermente pas correctement, essayez de modifier la température, le type de lait ou la durée de fermentation.
  • Si vos grains de kéfir deviennent trop nombreux, vous pouvez les partager avec des amis, les utiliser pour faire du kéfir d’eau ou les jeter.

Que faire si mon kéfir est trop épais ?

Si le kéfir est parfois fin, il est également possible qu’il s’épaississe trop ou se transforme en lait caillé et en petit-lait. Si cela se produit, vous devrez peut-être filtrer vos grains de kéfir avec plus de précautions. Vous trouverez des conseils dans notre tutoriel Filtrer le kéfir trop épais.

Pourquoi consommer du kéfir de lait ?

le kéfir présente de nombreux avantages découlant de sa nature probiotique. Parmi eux :

Améliore les problèmes digestifs

C’est l’un de ses bienfaits les plus connus, qui soulage les inconforts digestifs, notamment la constipation. Pour son utilisation, il faut toujours tenir compte du nombre d’heures de fermentation. Ainsi, s’il est filtré dans les 24 heures, le kéfir aura des propriétés laxatives, tandis que s’il est filtré quelques heures plus tard, il devient plus astringent et idéal pour être utilisé comme remède contre la diarrhée.

Renforce les os

Un autre de ses grands avantages est de protéger le système squelettique, en atténuant les effets de maladies telles que l’ostéoporose et la décalcification. En outre, le kéfir renforce nos os, les rendant plus résistants aux fractures, échardes et autres dommages qu’ils peuvent subir.
Régule l’hypertension

Le kéfir contribue à faire baisser la pression artérielle, ainsi qu’à réduire les concentrations de triglycérides et de “mauvais cholestérol”.

Aide à perdre du poids

En favorisant le transit intestinal, le kéfir facilite également l’élimination des graisses. Il est donc idéal de l’inclure dans un régime minceur.

Renforce les défenses immunitaires

Sa richesse en vitamines et minéraux est idéale pour stimuler et renforcer le système immunitaire, ainsi que pour faciliter l’élimination des toxines.

Aide à réduire le taux de sucre dans le sang

Il peut également être inclus dans le régime alimentaire des personnes diabétiques car il contribue à réduire le taux de sucre dans le sang.

Réduit les effets des réactions allergiques

Comme il possède des propriétés anti-inflammatoires, le kéfir peut être efficace pour atténuer les effets des réactions allergiques ou des symptômes de l’asthme.

Aide à la digestion du lait

En réduisant la quantité de lactose et en modifiant légèrement les propriétés nutritionnelles du lait, le kéfir est mieux toléré par ceux qui ont des problèmes d’assimilation.