Formation rebouteux : tout ce qu’il faut savoir

rebouteux

Les rebouteux ont la capacité de soulager les maux. Ils sont appelés ainsi parce qu’ils remettent avec des gestes innés les os ou les articulations cassés bout à bout. Bien évidemment, un rebouteux n’est pas une personne qui fait des massages pour le bien être. Il a un don. Il permet de remettre les nerfs, dénouer les muscles, crocheter les tendons, déparasiter les ligaments, etc. La technique est efficace et quelque peu douloureuse parfois, mais les résultats sont rapides. Voici le point !

Métier de rebouteux : en quoi consiste-t-il ?

Le reboutement est un art ancestral qui existe depuis des millénaires. C’est une technique de remise en forme qui consiste en une oxygénation et une libération des tensions. Elle est particulièrement efficace pour flexibiliser les tissus musculaires et éliminer les courbatures. L’objectif du reboutement est de réactiver les muscles, les nerfs et les insertions tout autour de la zone douloureuse.

La méthode des rebouteux s’est modernisée et adoucie. Dans le respect de la personne et de sa douleur, la durée du soin est réduite grâce à la précision du geste qui n’induit pas de manipulation. Sa posture va s’améliorer et ses douleurs vont diminuer. Libération musculaire et articulaire, rééquilibrage postural, récupération de l’amplitude du mouvement sont les points forts du reboutement.

Il faut noter par ailleurs que chaque rebouteux s’approprie son propre tourne-mains et développe sa propre façon de faire. Bien évidemment, le rebouteux n’est pas un magnétiseur. Ce dernier possède un « fluide » particulier (le magnétisme) qu’il utilise pour guérir les souffrances physiques, des rhumatismes à l’eczéma en passant par les migraines, les brûlures et les verrues.

Toutefois, il peut également être expert dans l’art du reboutement. Dans ce cas, il se présentera comme un Magnétiseur-Rebouteux ou Guérisseur-Rebouteux, mettant en avant son point fort. Ce sont deux techniques qui se complètent à merveille.

En quoi consiste la formation rebouteux ?

Il n’existe pas de formation rebouteux spécifique. C’est un don en quelque sorte, que l’on a ou pas, sans savoir pourquoi. Il n’existe donc pas de diplômes officiels. Toutefois, il est possible de vous former auprès d’un rebouteux professionnel ayant idéalement opté pour le régime de l’auto-entreprise. Ainsi, vous pourrez découvrir le métier ainsi que toutes les informations relatives aux spécificités de son auto-entrepreneuriat.

Il faut noter par ailleurs que cette activité requiert également des qualités humaines hormis la capacité à savoir transmettre son énergie pour soulager. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • l’écoute,
  • la compassion,
  • l’humilité,
  • la douceur,
  • la patience,
  • la compréhension.

Ces qualités sont nécessaires pour pouvoir porter une réelle attention aux personnes et savoir les rassurer. Le rebouteux doit être tourné vers l’humain, le contact et le partage. Son métier est plus une vocation qu’une profession.

Quelles sont les problématiques spécifiques que le rebouteux peut guérir ou soulager ?

Qu’elle soit mécanique, neurologique ou physique, le rebouteux pourra intervenir sur le traitement en fonction de l’origine de la problématique. On peut citer : lumbago, sciatique, foulure, bassin déséquilibré, tendinites, torticolis et constipation.

formation rebouteuxIl peut aussi soulager ou guérir les crampes nocturnes, les insomnies, les pieds froids, les troubles de l’attention ou encore les sinusites chroniques. Le rebouteux peut également intervenir dans des cas suivants :

  • asthmes et toux fréquentes ;
  • migraines diverses ;
  • oppression de la poitrine ;
  • ballonnements (météorisme) ;
  • règles douloureuses ;
  • diarrhées.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier le retard des règles, les troubles circulatoires coronariens et les rapports sexuels douloureux.

Comment lancer votre activité de rebouteux ?

Vous pouvez devenir un rebouteux afin d’aider votre entourage ou de maintenir soi-même une bonne condition physique. Vous pouvez même en faire votre métier après votre formation rebouteux et des stages auprès d’un professionnel. Pour cela, créer un site internet vous aidera à développer votre réseau et sera votre principale vitrine. Vous pourrez ainsi présenter votre parcours, vos spécialités si vous en avez, le déroulement d’une séance ainsi que vos tarifs.

Par ailleurs, les réseaux sociaux ou même un blog peuvent également être intéressants pour avoir de la visibilité. Vous pouvez aussi vous faire connaître dans des annuaires généralistes ou spécialisés, en version papier comme sur internet. Pensez également aux affichettes ou à la distribution de cartes de visite chez les professionnels de santé par exemple. Ici, leur accord préalable est important.

Une autre meilleure façon de développer votre clientèle reste de loin le bouche-à-oreille. Vos clients n’hésiteront surtout pas à parler de vous à leur entourage s’ils sont satisfaits de vos prestations. Votre réputation sera donc votre premier allié. Ainsi vous aurez de fortes chances d’attirer vos prospects.

Conclusion

Le reboutement est en général un don. Toutefois, il n’en reste pas moins un art. Ce dernier peut être acquis auprès des aînés lors d’une formation rebouteux.