Comment pratiquer la méditation de pleine conscience

comment pratiquer meditation

La vie moderne est stressante, on passe d’un chose à l’autre en se dépêchant sans cesse. Nous ne laissons jamais le temps à notre esprit de se relaxer. Face à ce problème, la pratique de la méditation se généralise petit à petit et ses bienfaits ne sont plus à démontrer, alors, je me suis mise à la méditation, j’explique comment faire pour méditer.

L’origine et la signification de la méditation de la pleine conscience

La méditation de la pleine conscience existe depuis des milliers d’années. Bien que son origine exacte soit inconnue.

Des instructions pour les méditations de pleine conscience ont été trouvées dans les textes anciens de presque toutes les grandes religions, y compris l’hindouisme, le bouddhisme. Judaïsme et christianisme.

Cependant, c’est le bouddhisme qui nous aide vraiment à comprendre l’origine de la méditation de pleine conscience parce qu’elle fait partie intégrante du chemin bouddhiste. Dans le bouddhisme, il est important de cultiver une conscience sans jugement de soi, de ses sentiments, de son esprit et de son environnement. Cette distance et cette observation peuvent être entraînées par une série de méditations de pleine conscience.

Pour de nombreuses religions, la méditation de la pleine conscience était utilisée comme un moyen de prendre du recul par rapport au monde et de se connecter avec son moi spirituel. Parfois cette connexion était utilisée comme un moyen de résister à la tentation, d’autres fois comme un moyen de réaliser et de comprendre le lien entre “soi” et “l’autre”.

Aujourd’hui, le sens de la méditation de pleine conscience s’est éloigné de ses liens religieux. Bien que certains la pratiquent encore dans le contexte de la religion, la méditation consciente a été adoptée par les psychologues, les professionnels de la santé et d’autres organisations laïques comme un moyen efficace de faire face au stress et aux maladies du monde moderne.

Bien que de nombreux styles et techniques uniques aient été développés, toutes les méditations de pleine conscience ont en commun ce qui suit :

La sensibilisation est la clé

Toutes les méditations de pleine conscience se concentrent sur le développement de la conscience. Parfois cette conscience est du corps ou de la respiration, tandis que d’autres fois elle peut se concentrer sur le monde extérieur ou les pensées intérieures.

Le non-jugement est essentiel

Les méditations de la pleine conscience se concentrent toutes sur l’expérience de la conscience sans jugement. En d’autres termes, la pleine conscience consiste à être témoin d’une expérience ou d’une sensation sans attachement ni critique.

Elle cultive la paix

Le fait d’être témoin de quelque chose sans y attacher de sens ou de valeur crée un détachement important qui se traduit par un esprit calme et paisible. Bien que vos sentiments soient précieux et importants, la pleine conscience vous apprend à trouver la sérénité malgré eux.

Qu’est ce que la méditation en pleine conscience ?

La méditation de la pleine conscience est une pratique d’entraînement mental qui peut être utile dans ces situations. Il vous amène, vous et vos pensées, dans le présent, en mettant l’accent sur les émotions, les pensées et les sensations que vous vivez “dans le présent”. Bien qu’il puisse être difficile au début de calmer vos pensées, avec le temps et la pratique, vous pouvez ressentir les bienfaits de la méditation de pleine conscience, y compris moins de stress et d’anxiété, et même une réduction des symptômes de maladies comme le SCI.

Les techniques de la pleine conscience peuvent varier, mais en général, la méditation de la pleine conscience implique une pratique de respiration, l’imagerie mentale, la conscience du corps et de l’esprit, et la relaxation musculaire et corporelle.

Les bienfaits de la méditation de la pleine conscience

Bien que les effets spirituels de la méditation de pleine conscience soient bien connus, il y a aussi des bénéfices émotionnels et physiques profonds et scientifiquement prouvés.

Beaucoup de ces bienfaits n’ont commencé à être étudiés que récemment, mais la dernière décennie a vu un changement énorme vers la tentative de comprendre comment la méditation de pleine conscience fonctionne, comment elle affecte le cerveau et quels sont les résultats et les bienfaits qui en découlent.

Avant de commencer à pratiquer la méditation de la pleine conscience, vous voudrez peut-être connaître certains des avantages auxquels vous pouvez vous attendre.

Ci-dessous, nous avons énuméré quelques-unes des façons les plus puissantes dont la méditation de pleine conscience peut vous aider. Il y a beaucoup, beaucoup plus d’avantages que ce que nous avons énuméré, mais, en général, la méditation de pleine conscience peut vous aider à devenir une personne plus calme, en meilleure santé et plus heureuse.

Avantages émotionnels de la méditation de pleine conscience

La pleine conscience est un outil extrêmement efficace pour faire face aux réactions liées au stress comme l’anxiété, la dépression, la pensée obsessionnelle, l’insomnie et les inquiétudes généralisées.

Une équipe de chercheurs a analysé les données de près de 40 études sur la méditation de pleine conscience et a constaté que 95 % des participants à l’étude ont trouvé un soulagement de leurs symptômes liés au stress après la pratique de la méditation de pleine conscience.

Le résultat le plus incroyable de cette étude concerne les personnes touchées. Il s’avère que l’âge, le nombre de semaines de traitement et le type de technique n’ont pas eu d’effet sur les résultats, et la grande majorité des participants ont conservé leurs résultats positifs longtemps après que l’étude a été terminée.

On sait depuis longtemps que la pleine conscience vous fait vous sentir bien, mais maintenant les chercheurs et les scientifiques ont été en mesure de prouver qu’une pratique de la pleine conscience est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour aider et guérir votre vie émotionnelle.

Avantages physiques de la méditation de pleine conscience

Le stress à long terme est lié à diverses maladies. Lorsque votre vie émotionnelle n’est pas saine, votre corps réagit.

bienfaits méditationLa diminution du système immunitaire, le risque accru de virus et d’infections, l’asthme, le diabète, l’obésité, les ulcères, les troubles digestifs, les maladies cardiaques, les migraines, les troubles auto-immuns, l’hypertension, l’hypercholestérolémie et même le cancer ont été reliés au stress.

Il n’est donc pas étonnant que la pratique de la méditation de pleine conscience puisse prévenir, soulager les symptômes et même guérir de nombreuses maladies et affections.

Voici quelques-unes des façons dont la méditation de pleine conscience peut améliorer votre santé :

  • Vous aider à perdre du poids
  • Prévenir les maladies
  • Pour rester en bonne santé après un cancer
  • Améliorer la santé cardiaque
  • Guérir l’insomnie

Commencer une pratique de méditation de pleine conscience

L’un des programmes standardisés originaux pour la méditation de la pleine conscience est le programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience (MBSR), développé par le Dr Jon Kabat-Zinn, un étudiant du moine bouddhiste et savant Thich Nhat Hanh. Son programme de huit semaines guide les étudiants à être attentifs au présent, à diminuer la réactivité et l’excitation, et à atteindre un état de calme. D’autres interventions de méditation plus simplifiées et plus laïques ont été de plus en plus incorporées dans les milieux médicaux pour traiter le stress, la douleur et la dépression, entre autres conditions.

L’apprentissage de la méditation de pleine conscience est assez simple pour être pratiqué seul, mais un professeur ou un programme peut vous aider à commencer, surtout si vous pratiquez la méditation pour des raisons de santé spécifiques. Bien que certaines personnes méditent pendant de plus longues sessions, même quelques minutes par jour peuvent faire une différence. Voici une technique de base pour vous aider à démarrer :

  1. Trouvez un endroit calme et confortable. Asseyez-vous sur une chaise ou sur le sol avec la tête, le cou et le dos droits mais pas raides. Il est également utile de porter des vêtements confortables pour ne pas être distrait.
  2. Essayez de mettre de côté toutes les pensées du passé et de l’avenir pour vous concentrer sur le présent.
  3. Prenez conscience de votre respiration, en accord avec la sensation de l’air qui entre et sort de votre corps lorsque vous respirez. Sentez votre ventre se lever et tomber et l’air entrer dans vos narines et sortir de votre bouche. Portez attention à la façon dont chaque respiration change et est différente.
  4. Regardez chaque pensée aller et venir, que ce soit une inquiétude, une peur, une anxiété ou un espoir. Lorsque des pensées surgissent dans votre esprit, ne les ignorez pas ou ne les supprimez pas. Il suffit de les noter, de rester calme et d’utiliser sa respiration comme ancre.
  5. Si vous vous laissez emporter par vos pensées, observez où votre esprit est allé, sans jugement, et retournez simplement à votre respiration. N’oubliez pas de ne pas être dur avec vous-même si cela se produit.
  6. À la fin de la séance, asseyez-vous une minute ou deux et prenez conscience de l’endroit où vous vous trouvez. Levez-vous progressivement.